L’Analyse Comportementale de Sûreté
19 février 2019

L.A. Digitalisation

La digitalisation impacte de plein fouet l’environnement humain tant sur le plan personnel que professionnel. Les technologies numériques sont présentes partout et, depuis la croissance d’internet, sont déjà bien ancrées dans nos pratiques.

La nouveauté se situe dans le développement exponentiel des outils digitaux, des plateformes, des applications, etc …
Le monde numérique est en mouvement perpétuel et ne s’arrêtera pas demain !

Pour les techno-optimistes, les avancées numériques donnent naissance à des entreprises « intelligentes » capables d’anticiper les comportements des consommateurs à partir d’informations collectées dans le big data. Les entreprises de services voient dans la digitalisation un moyen d’élargir leurs offres, de faciliter leur accès, de simplifier les habitudes et modes de consommation des utilisateurs. La présence du numérique au sein des organisations fait émerger un nouveau mode de travail pour laisser place à une économie de partage et une économie collaborative. Il s’agit aujourd’hui de traiter un flux d’informations de manière transversale pour proposer des prestations répondant aux besoins et envies des utilisateurs/consommateurs.

Exemples d’entreprises qui ont réussi leur transformation digitale :

Une entreprise qui avait bâti son succès sur son catalogue mais qui a su s’adapter, se diversifier et se redresser en alliant une transformation physique et numérique

Portail créé par la Fédération Nationale des Agences Immobilières pour lutter contre la concurrence permettant des visites en 3D, des options de géolocalisation et offrant une visibilité aux professionnels

Service aux particuliers des Caves des Montquartiers qui permet aux amateurs de vin d’avoir un espace de stockage afin de conserver les bouteilles dans les meilleures conditions

Propose des formations courtes et innovantes sur tablette à ses équipes marketing. L’objectif : comprendre comment les étapes du marketing sont affectées par le numérique

D’autres moins enthousiastes pointent la digitalisation du doigt. Selon eux, ce phénomène a pour effet de supplanter le mode organisationnel des entreprises traditionnelles.
D’après le site Digitall Conseil, en 2018, « 87% des patrons interrogés ne voient pas la transition digitale comme une priorité pour le développement de leur business ! ».

Quels sont donc ces facteurs/freins de retard :

  • manque de temps et absence de prise de conscience des apports du digital : les changements demandent du temps. Difficile de prioriser une action quand on n’en voit pas les effets
  • manque d’information sur la multitude d’outils digitaux et leurs avantages : Quels sont les outils à privilégier en fonction de l’entreprise ? de l’activité ? Comment les utiliser efficacement ?
  • budget/ ressources humaines : le coût de développement pour digitaliser une entreprise peut être conséquent et représente un réel frein voire une impossibilité. Le manque de compétences dans le domaine du digital implique soit un recrutement extérieur soit une montée en compétence en interne

Qu’en est il des hommes et des femmes qui travaillent en leur sein ?

Christophe Degryse, dans son ouvrage « Impact sociaux de la digitalisation de l’économie », parle d’écart entre les ‘’naufragés’’ du digital et les personnes hyper connectées dont c’est l’activité première, leur matière première. La commission européenne estime qu’un actif sur deux de l’Union Européenne ne possède pas de compétences numériques (e-skills) suffisantes à ce jour ; ce qui risque d’aboutir en 2020 à un manque de main d’œuvre qualifiée par rapport à la demande.


Quelques chiffres en image : SocialY


Qu’en est-il chez L.A. Conseils ?

L’avènement du numérique conduit au besoin d’avoir des travailleurs formés aux nouvelles technologies. Il est de la responsabilité des employeurs d’accompagner cette (r)évolution. La formation devient un levier pour agir sur l’employabilité de chacun mais aussi pour lutter contre toute forme d’inégalité et de discrimination.

Il y a encore quelques années, les entreprises de formation proposant des parcours digitalisés étaient peu nombreuses (CNED, CNAM, SED, etc ..). En tant qu’entreprise de formation et cabinet conseil, il est incontournable d’adopter et d’œuvrer dans une stratégie digitale. Cependant, cette digitalisation doit être maîtrisée, réfléchie et adaptée à notre organisation et à notre activité. Ce n’est pas un but à atteindre mais bel et bien un processus qui nous amène vers de nouveaux objectifs et un enrichissement de nos pratiques professionnelles.

Cette évolution ne se limite pas à l’acquisition des nouveaux outils. Elle constitue une transformation culturelle de l’entreprise qui nécessite de rallier tous ses acteurs afin de créer une vision commune. Pour que ce projet aboutisse, la Présidente de L.A. Conseils, Nathalie Bardouil, a fait le choix de mettre en place un plan de développement des compétences qui s’adresse à chacun d’entre nous. Elle a mobilisé des moyens matériels, humains et financiers pour nous permettre de faire nos premiers pas dans ce monde digitalisé. Les compétences, les savoirs expérimentés dans ce cadre-là, vont permettre à chacun d’entre nous de développer notre curiosité, d’enrichir nos savoir-faire et savoir-être, cela afin de répondre au mieux aux évolutions inévitables de notre société, de notre secteur d’activité, de nos entreprises clientes et de chaque individu désireux d’apprendre de nos expertises.

Concrètement, où en est-on ?

L.A. Conseils est novice dans le domaine de la digitalisation. Il faut tout construire et anticiper car tous nos services sont touchés :

Une journée d’information « No way and the Trainers », pilotée par Eloa Sahiry,  a été organisée le 07 septembre 2018 pour toute l’équipe L.A. Conseils afin de présenter et d’amorcer cette transformation numérique. Le processus est lancé. Depuis voila ce qui a été réalisé :

1. Le choix de la plateforme LMS : Learn Factory

Plateforme L.A. Conseils

2. Formation des salariés sur l’utilisation de la plateforme et aux médias e-learning avec Artoris

3. Intégration des grains dans les parcours de formation

4. La scénarisation des parcours de formation

5. La création de nouveaux supports numériques


« Et c’est pas fini »

Nous vous donnons Rdv le 26 août 2019 pour découvrir notre première session de formation de formateur digitalisée qui allie le capital humain et le numérique !

La digitalisation n’est pas un sujet à considérer comme une option mais véritablement comme une opportunité de changement !

12 Comments

  1. Laurent dit :

    Sounds great and smart! Contrats!!

  2. PETIT LA CONSEILS dit :

    Bravo et merci Caroline pour cette communication qui amène à réfléchir et à rendre visible ce que recouvre la digitalisation dans notre société et au sein de notre entreprise de formation

  3. Nicole BURNIER dit :

    Super article beaucoup de travail et de réflexion .
    Merci à vous deux.

  4. Mauré Sophie dit :

    Article fort intéressant ! LA Conseils impulse une dynamique, y’a plus qu’à suivre !

  5. Anonyme dit :

    merci à notre chargée de COM des nouvelles d’une société qui sait s’adapter avec un personnel de qualité !!

  6. Gwenaëlle dit :

    Article très intéressant, merci 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.